• Types de fichiers acceptés : pdf, jpg, png.
  • *Mentions obligatoires
  • Cochez les villes ou secteurs qui vous intéressent
  • Les personnes concernées par ces traitements bénéficient à tout moment, et dans les conditions prévues par la loi, d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation d’effacement, de portabilité, à communiquer des instructions sur le sort de leurs données en cas de décès, de retrait de consentement et d’un droit de former opposition auprès de l’autorité compétente.

    Pour exercer vos droits, merci de contacter notre Délégué à la Protection des données par courrier électronique ou postal (Ile de France Mobilités, 41 rue de Châteaudun – 75009 Paris ou dpo@iledefrance-mobilites.fr) en indiquant vos noms, prénoms et coordonnées de contact et en fournissant un justificatif d’identité.

FAQ

Retrouvez ici toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées concernant le projet.

Projet

En quoi consiste le projet ?

Le projet de bus T zen 5, c'est le développement d'une nouvelle offre de transport en commun, de type T zen, qui accompagnera le développement urbain du secteur entre Paris 13e et Choisy-Le-Roi et qui offrira la qualité et le niveau de service d'un tramway.

Pourquoi ce projet ?

De Paris à Choisy-le-Roi, les territoires compris entre les voies ferrées de Paris-Austerlitz et la Seine connaissent une profonde mutation. Les zones industrielles se métamorphosent pour laisser place à de nouveaux quartiers urbains, composés d’activités de production, de logements, de bureaux et d’équipements. Ces transformations engendrent de nouveaux et importants besoins de déplacement tandis qu’historiquement, le réseau de transport en commun n’avait pas été conçu pour desservir des quartiers d’une telle envergure. Il est donc nécessaire d’accompagner le développement de ce secteur par la réalisation d’un transport en commun structurant.

Quels sont les objectifs du projet ?

Les objectifs du projet de bus T Zen 5 sont :

  • Offrir une liaison structurante pour le territoire, complémentaire au réseau ferré (RER C, métro 14, tramway T3a, Tramway T9) et au réseau de bus (TVM, 393, 103,…).
  • Développer une offre de transport fiable, à grande capacité, accessible et confortable, contribuant à limiter le développement de la voiture particulière.
  • Accompagner le fort développement urbain du secteur, dans le respect des enjeux actuels d’usage de la voirie : itinéraires cyclables et cheminements piétons lisibles et sécurisés, stationnements vélos, etc.
  • Desservir les grands pôles de développement actuels et futurs du territoire.
  • Participer au développement économique en desservant les entreprises déjà implantées et contribuer à l’attractivité du territoire pour les futures entreprises.

Qu'est-ce qu’un T Zen ?

Le bus T Zen est un mode de transport conçu et déjà expérimenté par Île-de-France Mobilités, dont les caractéristiques et la qualité de service sont équivalentes à celles d’un tramway. Ainsi, le bus T Zen c’est :

  • Une offre et un mode d’exploitation similaire aux lignes tramway (capacité de transport, vente des titres à quai et validation à bord, rapidité des échanges aux stations, large amplitude horaire, fréquence élevée…) ;
  • Une infrastructure lisible, dans un couloir de circulation dédié (site propre), confortable, et avec la priorité à tous les carrefours ;
  • Des véhicules au design identifiable, de grande capacité, confortable et accessible à tous, disposant d’équipements d’information en temps réel ;
  • Des stations, dédiées aux bus T Zen, repérables et dotées de nombreux équipements (information voyageurs statique et en temps réel, accessibilité aux personnes à mobilité réduite, distributeurs de titres…) ;
  • Un habillage spécifique décliné sur les véhicules, les stations, l’identité de la marque, l’information voyageurs…
De plus, le projet T Zen 5 se caractérisera par des bus électriques respectueux de l’environnement et d’une taille encore inédite en Île-de-France (bus bi-articulés longs de 24m).

Qui pilote et décide le projet ? Quel rôle ont les communes ? et Île-de-France Mobilités ?

Le projet de bus T Zen 5 est piloté par Ile-de-France Mobilités qui en est le maître d’ouvrage.Les communes (Paris, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Choisy-le-Roi) et les aménageurs (SEMAPA, SADEV 94, Grand Paris Aménagement (ex-EPA ORSA) et SGP) et le Département du Val-de-Marne sont associés à toutes les phases du projet. Les partenaires financeurs (L’État, la Région Île-de-France, le Département du Val-de-Marne et la Ville de Paris) participent également à chaque étape.

Quel est le calendrier du projet ?

  • 2013 : La concertation a été un temps privilégié d’information et de dialogue entre les acteurs publics et toutes les personnes concernées du territoire, afin qu’elles puissent donner leurs avis sur ce projet.
  • 2014-2015 : À la suite de la concertation et de son bilan, les études se sont poursuivies en tenant compte de ses enseignements.
  • 2016 : L’enquête publique a eu pour objet d’informer le public et de lui permettre de se prononcer et de faire valoir ses intérêts concernant l’utilité publique du projet, la mise en compatibilité des plans locaux d’urbanisme (PLU) de Choisy-le-Roi et Vitry-sur-Seine, les possibles incidences sur l’environnement. À la suite de cette enquête, le projet de bus T Zen 5 a été déclaré d’utilité publique.
  • 2018/2019 : études d'Avant-Projet (AVP)
  • 2019 : enquête parcellaire
  • 2020 : validation de l'AVP et de la convention de financement des études projet (PRO) et des premiers travaux
En cours :
  • Certains travaux en avance de phase (c’est-à-dire menés par les maîtres d’ouvrage partenaires, avant les travaux menés en propre par Île-de-France Mobilités sur le reste de la ligne).
À venir prochainement :
  • Lancement des études projet (PRO)
Les prochaines étapes :
  • Dépôt du dossier d'autorisation environnementale ;
  • Enquête publique environnementale ;
  • Lancement des marchés de travaux ;
  • Travaux préparatoires et travaux concessionnaires ;
  • Travaux ;
  • Mise en service.
Ce planning est actuellement affiné par les études.

À quelle fréquence fonctionnera le bus T Zen 5 ? La ligne fonctionnera-t-elle en heures creuses ? Le soir ? Le week-end ?

Le bus T Zen 5 fonctionnera 7 jours sur 7, tôt le matin et tard le soir (5h30-0h30) et à une fréquence attractive : un bus T Zen 5 toutes les 5 minutes en heures de pointe, toutes les 10 minutes en heures creuses de journée et toutes les 20 minutes en soirée (hors vacances scolaires).

Quelle place prend la plateforme T Zen dans l’espace urbain ?

Hors station, la plateforme (c’est-à-dire les voies dédiées) du bus T Zen 5 mesure entre 6 et 7 mètres de large. En fonction des contraintes d’insertion et des vitesses réglementaires, des optimisations de cette emprise peuvent parfois être étudiées. Les largeurs des quais de station sont adaptées au regard des prévisions de trafic voyageurs et des contraintes d’insertion. Lorsque le bus T Zen 5 sera inséré le long des trottoirs (et non au milieu des voies de circulation), les trottoirs offriront des espaces généreux pour les piétons et les usagers attendant en station.

Sur quels critères est décidée la localisation des stations ? Cette localisation est-elle définitive ?

La distance moyenne habituellement recherchée entre deux stations de bus T Zen est d’environ 400 mètres, si l’on veut assurer un bon équilibre entre la finesse de la desserte et une vitesse satisfaisante. La localisation des stations doit permettre de desservir au mieux les logements, emplois et équipements ainsi que d’assurer des correspondances avec les autres transports en commun.

Quels équipements y aura-t-il dans les stations ?

Chaque station disposera :

  • de quais accessibles aux personnes à mobilité réduite (rampe d’accès en pente douce, marquage PMR, bande d’éveil et de vigilance) ;
  • d’assises ;
  • des protections contre les intempéries ;
  • d’éclairage ;
  • d’une information multimodale en temps réel (temps d’attente et perturbations, hauts parleurs pour annonces sonores) ;
  • d’appareils de vente de titres de transport ;
  • de places de stationnement vélos, conformément aux préconisations du schéma directeur vélos (SDIV) d’Île-de-France Mobilités pour l’aménagement des stations ;
Certaines stations pourront être équipées d’un système de vidéo protection (les vidéos issues de ces appareils ne pourront être pas visualisées en temps réel par un agent de surveillance, mais pourront être visionnées en cas d’incident en station). Certaines stations accueilleront également du matériel de recharge des bus électriques (mâts ou bras de recharge).

Pourquoi mettre en place un bus T Zen plutôt qu’un bus standard ou un tramway ?

Le choix du mode de transport retenu (bus standard, bus T Zen, tramway ou métro) se fait en fonction des prévisions de trafic voyageur. Le projet doit répondre aux besoins de mobilités à court, moyen et long terme, or le territoire connait une forte augmentation de sa population et des emplois. À terme, ce sont environ 51 000 voyageurs par jour qui sont attendus sur la ligne. Ces prévisions justifient la mise en place d’un mode de transport de types bus T Zen d’une longueur de 24 m, plus capacitaire qu’un bus standard ou articulé. Par ailleurs, ce mode de transport ne nécessite pas d’infrastructures aussi lourdes qu’un tramway (pas de rail ni de caténaire), alliant ainsi les atouts de l’offre d’un tramway et la flexibilité d’une ligne de bus.

Le type de véhicule est-il choisi ? Quelles sont ses caractéristiques ?

La ligne de bus T Zen 5 sera empruntée par de véhicules bi-articulés (composés de trois voitures) de 24m, permettant :

  • Une accessibilité totale ;
  • Un confort pour les voyageurs : circulations intérieures, luminosité, ambiance, etc. ;
  • L’information à bord ;
  • Un design permettant une lisibilité de l’offre de transport.
Concernant la motorisation, Île-de-France Mobilités porte aujourd’hui un projet unique en Île-de-France : l’acquisition de véhicules bi-articulés 100% électriques. C’est sur la base de ce choix ambitieux que sera ultérieurement choisi le constructeur.

Quelle est la fréquentation attendue ?

Les modélisations du trafic prévoient une fréquentation à terme de l’ordre de 51 000 voyageurs par jour sur l’ensemble de la ligne (à horizon 2030).

Le bus T Zen 5 ne risque-t-il pas de saturer, avec tous les équipements, entreprises et logements prévus sur le territoire ?

Les prévisions de fréquentation prennent en considération la création de logements, de bureaux et d’équipements à l’horizon de mise en service du bus T Zen 5. Pour autant, le développement du secteur va se poursuivre sur le secteur Seine Amont après la mise en service du bus T Zen 5. D’une part, le bus T Zen 5 s’inscrit dans une offre de transport qui va continuer à se développer en complémentarité, notamment la ligne 15 sud du Grand Paris Express au sud.   D’autre part, le projet anticipe la hausse de fréquentation dès sa conception, permettant un fonctionnement à des fréquences supérieures à celles de la mise en service.

Qu’est-ce qu’un dépôt-bus ?

Le dépôt-bus permettra d’assurer l’entretien, le nettoyage et le stationnement des futurs bus T Zen 5. Une grande attention est portée dès sa conception, à la qualité architecturale et environnementale de ce bâtiment essentiel au projet.

Où sera situé le dépôt-bus du T Zen 5 ?

La parcelle destinée à accueillir le futur dépôt-bus T Zen 5 se devait d’être située en proximité de terminus pour des raisons d’exploitation. L’emplacement retenu est en entrée de ville de Choisy-le-Roi, sur l’avenue de Lugo, au sortir du pont routier de l’A86.    

Combien coûtera le bus T Zen 5 ?

Le coût des infrastructures du bus T Zen 5 est estimé à 117 millions d’euros HT (hors matériel roulant) valeur août 2014.

Comment le projet sera-t-il financé ? Qui paiera ?

Son financement est inscrit dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 2015-2020.L’État, la Région Île-de-France, le Département du Val-de-Marne et la Ville de Paris sont les financeurs du projet. Île-de-France Mobilités finance l’achat des véhicules et le coût d’exploitation annuel.

Mobilités et intermodalité

Le bus T Zen 5 sera-t-il accessible aux personnes à mobilité réduite ?

Oui, les bus T Zen et les stations seront accessibles à tous :

  • les portes du T Zen permettront d’entrer et de sortir facilement ;
  • un système d’accessibilité au véhicule depuis le quai sera mis en place avec une palette qui se déploie à chaque arrêt ;
  • des rampes adaptées seront situées de part et d’autre du quai et ainsi c’est l’ensemble des aménagements urbains qui seront accessibles à tous.

Comment s’articule le bus T Zen 5 avec le réseau de transport actuel ?

Le projet de bus T Zen 5 s’intègre dans un développement global de l’offre de transport sur le secteur Seine Amont. Il viendra renforcer et compléter efficacement l’offre de transport du territoire en permettant une correspondance avec de nombreuses lignes existantes (métro 14, RER C, T3a, lignes de bus structurantes telles que TVM et 393), et à venir (métro 15 du Grand Paris Express, tramway T9 Paris-Orly, renforcement de l’offre de bus).

Le réseau de bus du secteur sera-t-il modifié du fait de l’arrivée du bus T Zen 5 ? Si oui, quelles sont les modifications envisagées ?

Au même titre que l’arrivée d’un tramway, l’arrivée du bus T Zen 5 amène à réfléchir à une nouvelle organisation du réseau de bus existant. La restructuration des lignes de bus consiste principalement à éviter de doublonner l’axe du T Zen sur un linéaire important, offrir un rabattement rapide sur le bus T Zen 5 et de préférence sur les pôles d’échanges pour multiplier les possibilités de déplacements (gare RER par exemple) et de permettre de nouvelles dessertes. L’étude de restructuration du réseau de bus est pilotée par Île-de-France Mobilités avec l’appui des exploitants concernés. Elle fait l’objet d’une concertation avec les collectivités, amenées à se prononcer sur les itinéraires et l’offre des lignes de bus. Les modifications en termes d’itinéraires seront arrêtées 18 mois avant la date de mise en service du bus T Zen 5.

Quelle est la place faite aux cyclistes ?

Les circulations et stationnements dédiés aux cyclistes sont prévus dans les aménagements de voirie. Afin de favoriser et sécuriser leur circulation, des itinéraires cyclables continus seront aménagés tout le long du tracé. Dans le cadre du projet, des arceaux vélo sont également prévus aux stations, ainsi que des parkings vélos sécurisés aux terminus.

Comment sera organisée la circulation le long du tracé du bus T Zen 5 ?

Dans le cadre des projets urbains, une grande partie de la voirie existante sera reconfigurée et de nouveaux axes verront le jour. Une place plus importante sera offerte aux piétons (trottoirs plus larges, espace public agréable, plus de traversées piétonnes…), aux vélos (pistes cyclables, arceaux vélos, …) et aux transports en commun. Selon les secteurs, le nombre de voies de circulation variera en fonction des contraintes. Des études de trafic et de circulation ont été menées pour prendre anticiper le trafic à l’horizon de mise en service et établir un nouveau plan de circulation adapté.

Comment fonctionne la priorité aux feux ? Ne va-t-elle pas provoquer de forts ralentissements le long du tracé ?

Afin de garantir une vitesse et une fiabilité optimales, le bus T Zen 5 bénéficie d’un dispositif de priorité aux carrefours. Par un système de détection en amont du carrefour, le bus T Zen déclenche le passage au rouge pour les autres voies de circulation. Cela lui permet ainsi de franchir le carrefour en toute sécurité. Le dispositif de détection sera choisi dans les phases d’études ultérieures et géré dans l’optique de ne pas entraver la circulation automobile. Une étude fine, carrefour par carrefour, a été effectuée.  

Où supprimerez-vous des places de stationnement ? Quels sont vos critères de décision à ce sujet ?

La suppression des stationnements pourra être justifiée par deux motifs : soit pour l’insertion de la plateforme et des stations du bus T Zen 5, soit pour les projets urbains où les espaces publics pour les modes actifs occupent davantage de place. Les études ultérieures permettront d’approfondir ces deux directions. Les besoins des commerces et des services (livraisons, clients…) et des riverains en places de livraison seront pris en compte tout le long du tracé. Cette réflexion sera menée conjointement avec les aménageurs et les villes pour une plus grande cohérence.

Est-il prévu d’installer des parkings de rabattement pour inciter les gens à laisser leur voiture et prendre le bus T Zen 5 ?

Les études n’ont pas démontré la nécessité d’un parking de rabattement. Dans le cas du bus T Zen 5, le rabattement sera orienté à destination des usagers du bus et du vélo grâce aux arceaux vélos et consignes Véligo qui seront mises en place.

Tracé et desserte

Pourquoi ne pas réaliser l’axe Nord-Sud dans la partie centrale des Ardoines dès la mise en service pour permettre au bus T Zen d’y circuler ?

Avant de réaliser cet axe, il sera nécessaire de reconfigurer la centrale EDF, ce qui ne pourra être fait qu’à l’horizon 2030. Ce projet emblématique sera réalisé par Grand Paris Aménagement (ex-EPA ORSA) dans le cadre de la ZAC Gare Ardoines.  

Quelle sera la desserte offerte sur Choisy-le-Roi ?

Le bus T Zen 5 dessert le secteur du Lugo intégrant des entreprises déjà installées (notamment le groupe ARTELIA) et développant une offre importante de logements, bureaux, activités et équipements en cours de réflexion, sur 110000 m² surface de plancher.

Le terminus : pourquoi le bus T Zen 5 ne va-t-il pas jusqu’au pôle d’échange de Choisy pour assurer les correspondances avec le RERC et le Trans-Val-de-Marne (TVM) ?

Six variantes de terminus ont été étudiées pour répondre à l’objectif de se rapprocher au maximum du pôle d’échanges de Choisy-le-Roi. C’est la variante située à Régnier-Marcailloux qui est retenue compte tenu de l’impossibilité technique d’insérer le terminus plus au sud.

Comment rejoindre le pôle multimodal de Choisy ? la gare RER ?

De nombreuses études techniques et de faisabilité ont été menées pour déterminer l’emplacement du terminus avec comme seul objectif de permettre la correspondance la plus rapide possible entre le terminus du Tzen 5 et les autres modes de transports. Le bus T Zen 5 offrira donc une liaison piétonne rapide, lisible, confortable et sécurisée vers les autres modes du pôle, via le mail Georges Clémenceau et l’avenue Pablo Picasso.

Quel est le tracé du bus T Zen 5 ?

D’une longueur d’environ 9,5 km, le bus T Zen 5 desservira 19 stations, reliant Paris à Choisy-le-Roi en passant par Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine. Du nord au sud, le bus T Zen 5 empruntera l’itinéraire suivant :

  • Paris 13e : avenue de France, rue Berlier, quai d’Ivry, rue Bruneseau ;
  • Ivry-sur-Seine : quai Marcel Boyer, boulevard Paul Vaillant Couturier, nouvelle voirie créée traversant la ZAC Ivry Confluences depuis la place Gambetta au quai Jules Guesde ;
  • Vitry-sur-Seine : quai Jules Guesde, rue Berthie Albrecht, rue Edith Cavell, rue Eugène Hénaff, quai Jules Guesde, rue Léon Mauvais, impasse des ateliers, nouveau pont au-dessus de la voie ferrée, rue Léon Geffroy ;
  • Choisy-le-Roi : avenue de Lugo.
S’insérant dans un tissu industriel et urbain en mutation, amené à se densifier fortement, le bus T Zen 5 permettra de desservir les nombreux logements, bureaux et équipements existants ou futurs.

Pourquoi privilégier le terminus nord à Grands Moulins ?

Le terminus à Grands Moulins permet de relier le pôle majeur de la gare Bibliothèque François Mitterrand en offrant une connexion avec le métro 14 et le RER C.

Quelle sera la desserte sur le secteur de Paris ?

Dans Paris, le bus T Zen 5 desservira des pôles universitaires (BNF, Université de Paris 7, Ecole nationale supérieure d’architecture Paris Val-de-Seine), de nombreux logements et locaux d’activités, de nombreux commerces, 5 établissements scolaires, et un complexe de cinémas.

Les projets de requalification de la RD19 et du bus T Zen 5 sont-ils liés ?

Oui, le projet de requalification de la RD19 anticipe la réalisation du site propre du bus T Zen 5 sur le quai Marcel Boyer et le Boulevard Paul Vaillant Couturier.

Quelle sera la desserte assurée sur le secteur d’Ivry-sur-Seine ?

Le bus T Zen 5 desservira plusieurs complexes commerciaux, un cinéma, un complexe de bureaux (Le Partitio) et de nombreux équipements à venir : notamment le futur pôle universitaire et le futur pôle de recherche dans le cadre du projet Aquafutura, ainsi que de nombreux logements et locaux d’activité.

Quelle sera la desserte offerte sur Vitry-sur-Seine ?

Le bus T Zen 5 desservira le secteur de l’Opération d’Intérêt National des Ardoines en forte mutation avec au total 2 800 000 m² de surface de plancher créés, ainsi que la gare des Ardoines, le centre de recherche Sanofi et la ZAC Seine Gare Vitry.

Le bus T Zen 5 est-il compatible avec le projet d’aménagement sur le secteur des Ardoines ?

Sur le secteur de Vitry, la plateforme du bus T Zen 5 s’insérera en grande partie au sein de la ZAC Seine Gare Vitry et de la ZAC Gare Ardoines, pilotées par Grand Paris Aménagement (ex-EPA ORSA), et sera réalisée dans le cadre de ces opérations. Île-de-France Mobilités, Grand Paris Aménagement et la Ville de Vitry-sur-Seine travaillent donc conjointement afin de proposer une insertion respectant à la fois les principes d’aménagement des ZAC et la qualité de l’offre de service proposée aux voyageurs.

Le bus T Zen 5 et son environnement

Quels seront les grands projets aménagements prévus sur le territoire d’ici 2030 ?

De nombreux projets sont en cours sur les territoires traversés. Pour en savoir plus, consultez la rubrique « Le tracé », ou rendez-vous sur les sites internet des différents projets :

     

Allez-vous détruire des bâtiments pour insérer le bus T Zen 5 ?

L’insertion du bus T Zen pourrait entraîner ponctuellement des démolitions partielles ou l’acquisition de foncier non bâti en lisière de voie. Des acquisitions sur plusieurs secteurs ont été identifiées, principalement à Vitry (rue Edith Cavell, quai Jules Guesde, rue Léon Geffroy) et à Choisy-le-Roi (avenue de Lugo et voie de l’Epinette). Une enquête parcellaire s’est tenue en décembre 2019 afin de déterminer avec précision les biens situés dans l’emprise du projet et de confirmer l’identité des propriétaires potentiellement concernés par les acquisitions.

Qui décidera des aménagements autour du bus T Zen 5 ?

La particularité du projet de bus T Zen 5 est qu’il s’insère dans de nombreux projets urbains qui seront réalisés par les différents aménageurs avant sa mise en service. Le projet de transport accompagnera le réaménagement du territoire en respectant les enjeux liés au développement urbain de la zone et notamment l’insertion paysagère de ces nouvelles voiries.